Une nouvelle organisation pour l’entretien des espaces verts de la ville

Le printemps est un moment propice à la végétation qui après une période de dormance renaît et reprend toute sa vigueur. Durant cette saison les températures sont plus douces et l’humidité est aussi au rendez-vous ce qui fait de cette période un réel « casse tête » pour les services des espaces verts des collectivités qui doivent entretenir l’ensemble des quartiers de la ville dans le même temps. C’est pourquoi la ville a mis en place une nouvelle organisation pour l’entretien des espaces verts et signé un partenariat avec l’ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) « Les Pins » de Rieumes.

Intervention des équipes de l'ESAT de Rieumes sur le site de BidotDepuis le mois de mars, ce sont deux équipes, soit quatorze personnes, de l’ESAT «Les Pins» qui interviennent aux côtés du service des espaces verts de la ville. Cette structure de travail adaptée, gérée par l’AJH (Association des jeunes handicapés), participe à l’insertion des personnes en situation de handicap. Les prestations concernent la tonte sans ramassage avec des finitions à la débroussailleuse (afin de ne pas endommager le crépis des clôtures la coupe sera plus haute le long de ces dernières), le ramassage des détritus sur les parties enherbées, le désherbage mécanique des bordures et trottoirs. Cela concerne des sites spécifiques représentant 63 000 m² d’espaces verts et 7 000 m² de voirie. La technique utilisée du « mulching » (paillage en français) permet de couper l’herbe sans la ramasser. Elle reste sur place et sert d’engrais vert pour l’espace ainsi entretenu. Cette technique permet aussi moins d’allées et venues à la déchetterie. Une économie réelle de temps et de carburant.

Ce partenariat permettra que les parties entretenues par les services techniques puissent être faites six fois par an là où le personnel ne pouvait passer que trois fois. Il s’inscrit dans une dynamique de développement des compétences professionnelles et d’inclusion de personnes en situation de handicap. Il valorise le travail hors les murs et confirme la bonne intégration de l’ESAT « les Pins » dans le tissu économique local. Le montant total des prestations est de 44 384,24 € TTC pour l’ensemble des sites. Si ce partenariat est jugé satisfaisant, il sera renouvelé, voire élargi à d’autres secteurs.