Un diplôme d’honneur pour la ville obtenu par le label Villes et villages fleuris

La ville a fait du Développement Durable et de la qualité du cadre de vie un engagement prioritaire. La préservation de l’environnement doit être intégrée dans tous les nouveaux projets d’aménagement. Candidater pour une première fleur au label Ville et Villages fleuris, c’est concrétiser ce choix de la biodiversité, de l’aménagement concerté, encourager et récompenser les habitants, agents, partenaires qui par leurs investissements participent à pouvoir concourir.

Martine Vitet, adjointe au développement durable, et Thierry Taulet, responsable des espaces verts ont reçu le diplôme d'honneur Villes et Villages fleuris pour l'embellissement et la valorisation du site de Cantelauze

Martine Vitet, adjointe au développement durable, et Thierry Taulet, responsable des espaces verts, ayant reçu le diplôme d’honneur du label Villes et Villages fleuris.

Pour son travail de valorisation et d’embellissement du site de Cantelauze en 2020, la ville a obtenu un diplôme d’honneur par le label des Villes et Villages fleuris. Ce travail se poursuit afin de mettre en valeur ce site et mieux le faire connaitre aux Fonsorbais.

Le domaine de Cantelauze  est composé de bâtiments à étage construit en forme de U. Le corps principal est symétrique et était utilisé à l’époque en habitation, tandis que les deux bâtiments sur le côté servaient d’étables, de hangars et de logements pour les domestiques. Le domaine a été construit au XVIIIe siècle. Aujourd’hui ses bâtiments, qui ont été rénovés par la ville depuis 1995, abritent le centre de loisirs et le restaurant scolaire de l’école de Cantelauze. Ils disposent devant l’entrée principale d’un jardin à la française aménagé…

Le jardin à la française – zone d’accueil :

  • Vue du parvis du centre de loisirs fleuriPlantation de vignes en diagonales et des rosiers à l’extrémité.
  • Plantation d’un tapis de fleurs annuelles remplacées en novembre par des vivaces.
  • Suppression des buis.
  • Installation d’un panneau d’information retraçant l’histoire du domaine.
  • Installation de râteliers à vélos.
  • Installation du pressoir offert à la commune au centre.

… et à l’arrière du bâtiment d’un jardin à l’anglaise :

Le jardin à l’anglaise – composé de plusieurs zones différentes et complémentaires :

  • Le jardin pédagogique : situé entre le centre de loisirs et le parc, il est un lieu d’apprentissage et d’accès à la biodiversité.
  • La zone aire de jeux : trois liquidambars (arbres larges, aux feuilles caduques, palmées de 3, 5 ou 7 lobes et à l’odeur balsamique) ont été plantés à proximité de l’aire de jeux réaménagée.
  • La zone nourricière : un labyrinthe de buis était présent dans cette zone, le souhait était de le conserver. Malheureusement, en 2018, à l’occasion du nettoyage de cette zone, il est apparu que ce tunnel ne pouvait être restauré. Un nouveau tunnel en charmille sur la même longueur (35 m) sera aménagé en 2021. Pour dessiner cette zone nourricière, 10 fruitiers ont été plantés (figuiers, pruniers, cerisiers) et pour accompagner le passage d’un espace à l’autre, 12 framboisiers et mûriers sont installés en bordure de la haie située vers la mare.
  • Vue de la mare de la zone humideLa zone humide : le site de Cantelauze dispose également d’une mare et d’une zone humide. La mare est colonisée par des espèces inféodées au milieu aquatique (joncs, renoncules, potamots, lentilles d’eau…).
  • La prairie de fauche utilisée par un agriculteur est divisée en deux parcelles par un fossé colonisé par des saules, des frênes et quelques joncs. Un alignement d’arbres sépare cette zone des habitations en limite sud. En 2019, un observatoire à oiseaux a été créé par Vue de l'observatoire mis en place près de la marele service jeunesse et mis en place face à la mare sous deux cyprès chauves, arbres remarquables. L’observatoire à oiseaux a été équipé de panneaux à l’intérieur expliquant aux visiteurs la vie de la mare et de quelques-uns de ses habitants.

Méconnu par l’ensemble de la population, ce parc est un véritable poumon vert à fort potentiel. De fait, dans le cadre de son Agenda 21, la ville s’est rapprochée de l’association Nature Midi-Pyrénées et a souhaité participer à l’opération « Plus d’arbres, Plus de vie ! » organisée par l’Office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe.
70 plants sélectionnés parmi 40 essences régionales différentes ont été plantés afin de revitaliser la flore du parc. C’est une collaboration étroite entre les agents des espaces verts municipaux et les enfants du centre de loisirs et leurs encadrants qui s’est mise en place. Les enfants sont ainsi devenus les parrains de ces arbres et ont mis la plus grande application à les soigner.

Enfin, une « noria », ancien puits du domaine, a été restaurée et mise en valeur dans le parc par les services techniques de la ville.Puits rénové dans le parc de Cantelauze.

Le parc bénéficie aujourd’hui d’une entrée clairement identifiée et visible incitant davantage la population à venir profiter de cet espace. Il s’agit d’un porche au nom du parc conçu et réalisé par les services techniques.

L’ouverture de ce parc au public est le fruit d’investissements de plusieurs services et de plusieurs personnes :

  • L’atelier Patrimoine et le service culturel,
  • Le lycée d’Auzeville pour une première étude (définition des zones),
  • Le centre de loisirs et les enfants pour les plantations « plus d’arbres, plus de vie »,
  • Les espaces verts pour aider les enfants et réaliser les plantations,
  • Le PEJ (Point écoute des jeunes) pour les premiers bancs en palettes,
  • Johanna Pages, naturaliste lors de son stage de fin d’études qui a travaillé sur la valorisation de la zone humide de la mare et sur les panneaux d’information,
  • Le service jeunesse et les services techniques pour la création et la mise en place de l’observatoire à oiseaux.

Toutes ces actions ont été menées avec un objectif d’appropriation, une chasse aux œufs proposée dans le parc a également contribué à cette démarche. Le tunnel de buis n’est pas encore remplacé mais il le sera probablement l’an prochain.