Tyrolienne et pyramide à cordes à Bidot : procédure toujours en cours

Suite à la mise en demeure formulée par l’avocat de la ville, la société chargée de l’installation des jeux à Bidot est venue mettre en conformité ceux-ci. Malgré cela, le bureau de contrôle qui a été diligenté suite à cette intervention a relevé à nouveau différentes malfaçons  qui bloquent la mise en service des jeux.
Une nouvelle mise en demeure a donc été adressée à la société par l’avocat de la commune .

« Nous n’avons, naturellement, pas payé mais nous mesurons la déception des Fonsorbais et espérons une issue favorable la plus rapide possible. » confie Geneviève Voisin, adjointe  à l’implication citoyenne.