Révision du Plan local d’urbanisme : pour une ville verte

Lundi 8 octobre, les Fonsorbais étaient invités dans la salle de cinéma pour une réunion publique concernant la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) qui devrait être effectif vers mars 2019. La volonté des élus est de préserver le cadre de vie, limiter la démographie et développer l’activité économique.

Le maire, Françoise Siméon, a rappelé que le PLU communal doit être en conformité avec les documents supra-communaux que sont le Schéma de cohérence territoriale (SCOT) de l’agglomération toulousaine, le Plan d’aménagement et de développement durable (PADD) en respectant la loi ALUR pour l’Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové. Elle a donc précisé que la municipalité ne peut pas faire tout ce qu’elle souhaite en termes d’urbanisme. L’élaboration du PLU se fait donc avec les représentants de différentes structures d’État ou autres qui ont leur mot à dire sur les propositions faites par la commune.

Lors de cette réunion publique, les Fonsorbais, nombreux et attentifs ont pu découvrir les nouvelles zones définies dans le cadre de cette révision. Le maire a insisté sur la volonté de la municipalité, traduite dans le PLU, de limiter la croissance démographique de la commune, aucune nouvelle zone dédiée à la construction  de logements n’a été ouverte, seule une zone dédiée au développement économique nécessaire à la commune (création d’activité et d’emplois) est ouverte. Dans le règlement de ce nouveau PLU s’appliquera un coefficient de Biotope par surface (CBS) qui permettra de diminuer, par parcelle constructible, les surfaces bâties et imperméabilisées (moins de béton et moins de goudron). Il permet ainsi d’encadrer le développement urbain afin de maîtriser la croissance urbaine, limiter le développement et modérer la densification. Tout cela dans l’objectif de faire de Fonsorbes une ville où il fait bon vivre et où la qualité de vie de tous les Fonsorbais est préservée. La mise en oeuvre de ce CBS va dans le sens du développement durable et de la préservation de l’environnement voulus par les élus.

La soirée s’est poursuivie par des échanges entre les élus et les Fonsorbais.