Participation citoyenne : prévenir les cambriolages

Le 4 février s’est déroulée au sein de la mairie une réunion proposée par le Lieutenant Savoia qui assure le commandement des gendarmeries de Saint-Lys et de Plaisance-du-Touch.

En présence du maire, Françoise Siméon et de la police municipale l’objectif de cette rencontre était de sensibiliser les citoyens sur les bonnes pratiques et les gestes simples de nature à limiter les cambriolages et prévenir toute forme d’incivilité perturbant la tranquillité publique.

Le lieutenant Savoia a présenté le dispositif de participation citoyenne proposé par l’Etat, qui vise à établir, en concertation avec la mairie et la Police municipale, une relation privilégiée entre un quartier de la commune et la Gendarmerie. Il a précisé que la participation citoyenne permet de sensibiliser les habitants d’une commune ou d’un quartier en les associant à la protection de leur environnement avec trois objectifs principaux :

  • établir un lien régulier entre les habitants d’un quartier, les élus et les représentants de la force publique,
  • accroître la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance d’appropriation et l’efficacité de la prévention de proximité
  • renforcer la tranquillité au cœur des foyers et générer des solidarités de voisinages.

Le dispositif vise notamment à rassurer la population, améliorer la réactivité de la gendarmerie contre la délinquance d’appropriation.

Les relations entre le quartier et la gendarmerie se font au travers d’un référent. Les référents sont en relation directe avec la gendarmerie et relaient auprès de la population la circulation de l’information et la diffusion de conseils préventifs des cambriolages. L’adhésion à la convention de participation citoyenne nécessite la signature d’une convention et de la désignation d’un référent.

Ces conventions portent la signature du préfet, du procureur de la République, du maire et du référent désigné par quartier. Elles offrent donc un cadre légal à ce dispositif.

Le référent est un voisin attentif à la vie du quartier, qui souhaite conforter le lien social. C’est une personne qui s’intéresse aux autres, qui se sent concernée et qui souhaite participer à la préservation de la tranquillité dans son quartier. Une personne engagée qui s’investit dans la recherche de la tranquillité et fait preuve d’un esprit de solidarité.

En relation avec les habitants du quartier, il est attentif aux comportements suspects, aux véhicules inhabituels dans le quartier.

De nombreux présidents et membres du bureau de conseils de quartier étaient présents à cette réunion qui a permis des échanges constructifs. Cette réunion a démontré un vif intérêt des personnes invitées et la préoccupation de tous sur les thématiques associées à la tranquillité publique.

Les personnes présentes à cette réunion proposent de relayer ces informations auprès des habitants de leur quartier et à cette fin vont solliciter le lieutenant Savoia pour la tenue de réunions spécifiques directement dans les quartiers.

La mairie et la Police municipale se tiendront bien entendu, au côté de tout quartier souhaitant adhérer au dispositif de participation citoyenne.