De nombreux partenaires engagés autour de la sécurité et de la tranquillité publique

Le 6 février 2019 s’est déroulée en mairie la séance plénière du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de Fonsorbes (CLSPD). Cette instance est le cadre  de présentation et d’échange sur les priorités de  lutte contre l’insécurité et de prévention de la délinquance.

Le CLSPD a pour mission de définir des objectifs à atteindre grâce à l’intervention coordonnée des différents partenaires, permettant une complémentarité des compétences. La mobilisation de l’ensemble des acteurs est essentielle.

Cette rencontre a réuni autour de Françoise Siméon, maire de Fonsorbes et présidente du CLSPD, madame le sous-préfet, monsieur le vice-président du Conseil départemental en charge de la politique de la ville, madame la vice-procureure, le commandant de la compagnie de gendarmerie Toulouse Mirail, le lieutenant Savoia de la gendarmerie de St Lys, monsieur le conseiller technique, responsable de l’équipe mobile de sécurité de l’Académie de Toulouse, Dominique Routou, principal du collège, Gislaine Alary, proviseure du lycée, la responsable de la Maison de solidarité de la Salvetat-St-Gilles, la conseillère de la Mission locale, les bailleurs sociaux, les élus de la commission prévention et sécurité et les services de la mairie (police municipale, centre social, service jeunesse, maison du point écoute des jeunes et des familles, coordonnateur à la parentalité…).

Lors de cette réunion, les actions partenariales ont été exposées et la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance de la commune a été discutée avec l’ensemble des partenaires du CLSPD.

Le CLSPD réuni en séance plénière, a permis de :

  • présenter les caractéristiques et l’évolution de la délinquance dans la commune,
  • faire le bilan des actions conduites,
  • définir les perspectives locales en matière de prévention de la délinquance,
  • valider certaines orientations.

La stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance de Fonsorbes a défini trois objectifs principaux qui sont de développer la prévention partenariale autour des mineurs et des jeunes majeurs, d’améliorer la prévention des violences faites aux femmes et des violences intrafamiliales ainsi que la tranquillité publique.

Afin de répondre à ces priorités, la commune a mis en place de nombreuses actions partenariales :

  • Auprès de jeunes et des parents avec les soirées débats  sur l’usage des écrans, la sensibilisation du personnel aux conduites addictives, le projet « Muzi Cool », les mesures de responsabilisation en partenariat avec le collège…
  • Dans le cadre des violences faites aux femmes, des actions de communication ont permis d’informer le public. La sensibilisation du personnel renforce le repérage des victimes de violences et permet un premier accompagnement.
  • La prévention et la lutte contre les cambriolages et les escroqueries ainsi que le partage de l’espace public  regroupent les actions conjointes de la gendarmerie et de la police municipale notifiées dans la convention communale de coordination comme : les Opérations tranquillité vacances (OTV), leur présence lors des manifestations accentuant la visibilité des forces de sécurité sur la commune. Ils interviennent également sur la régulation du stationnement et le respect des limitations de vitesse.

De nouvelles propositions permettront de développer le travail déjà engagé :

  • Le projet « Monte ta soirée » complète le champ de la prévention des prises de risque des jeunes,
  • La désignation d’un référent « des violences faites aux femmes » au sein de la commune  coordonnera les actions à mener avec les professionnels de proximité,
  • La sensibilisation des présidents des associations est un enjeu important dans le cadre de la prévention de la radicalisation,
  • La mise en œuvre de la participation citoyenne est un axe de travail important et complémentaire des actions menées dans la lutte et la prévention des cambriolages. Le 4 février 2019, la gendarmerie a rencontré les présidents des conseils de quartiers afin de les informer du dispositif. Les présidents ont apporté une attention particulière à la communication qui leur a été faite.

L’implication et le travail des partenaires œuvrant dans le cadre de la sécurité et de la prévention ont été salués par l’ensemble des participants.