Cérémonie commémorative du 8 mai 1945, hommage aux combattants et victimes

Mercredi 8 mai, la place Marius Turines a accueilli la traditionnelle cérémonie de commémoration du 8 mai 1945.

Robert Senseby, président de la FNACA (Fédération nationale des anciens combattants d’Algérie), a ouvert la cérémonie. Il a laissé la parole à une dizaine de lycéens, accompagnée de leur professeur d’histoire, venus rendre hommage aux combattants et victimes en lisant de nombreux messages perpétuant ainsi le devoir de mémoire. Les textes officiels de la FNACA et de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, ont ensuite été lus respectivement par Albert Dutoit et Robert Cot, deux membres de la FNACA et par Françoise Siméon, maire de Fonsorbes.

Les dépôts de fleurs au pied du monument aux morts ont succédé aux lectures des messages. Des roses rouges ont tout d’abord été amenées par les enfants et jeunes Fonsorbais présents à la cérémonie. Deux gerbes ont ensuite pris place

sur les marches du monument l’une des membres de la FNACA et l’autre des élus du conseil municipal. Ces dépôts ont été accompagnés de moments de recueillement. Rythmée par la fanfare de l’Entente Saint-lysienne, la cérémonie s’est poursuivie en présence de représentants de l’État, de maires des communes alentour, de membres du conseil municipal, de membres de la FNACA et de leurs familles. Françoise Siméon a clôturé la cérémonie par un mot personnel en précisant :  » Ne laissons pas ressurgir les idées nauséabondes qui ont abouti au désastre que l’on sait. Restons vigilants et déterminés face à la montée de comportements identitaires et racistes inacceptables sur le territoire français et européen et en mémoire des victimes, en reconnaissance à toutes celles et tous ceux qui se sont battus pour notre République, et pour nos enfants auxquels nous devons transmettre ces belles valeurs que sont la liberté, l’égalité et la fraternité.  »