Boxing : De belles médailles aux championnats de France kick light

De gauche à droite : Mae Sanna, Yannick Tamas, Aaron Fernandes-Lucas, Pablo Pinto, Firass Libanos et Chahinez Rahali à l’issue de leurs combats à la Halle Carpentier

Quatre représentant de la team Tamas viennent de participer au championnat de France kick light (touche contrôlée de la cuisse au visage, pieds et poings) qui se tenait dans la grande salle du halle Carpentier à Paris.

Ils étaient accompagnés d’un jeune champion du Shaoling de Toulouse que coachait, pour la circonstance, l’entraîneur fonsorbais Yannick Tamas. Aaron Fernandes-Lucas a été le premier à s’élancer, en 8e de finale avec la plus grande poule de la compétition. Aaron se défait de son adversaire et remporte sa place en quart de finale, où il aura affaire à un adversaire provocateur. Malgré un duel serré Aaron est désigné perdant. Pablo Pinto, pour sa part, démarre la compétition en demi-finale il applique les consignes de son coach est s’ouvre les portes de la demi-finale. Pris par l’émotion il perd son combat qui l’opposait à l’un des meilleurs de sa catégorie mais obtient tout de même la médaille de bronze en benjamin -32 kg. Firass Libanos, le jeune toulousain du Shaoling a disputé une finale exemplaire, montrant un panel technique incroyable pour son âge dans un combat tactique. Il sera donné perdant à la grande stupeur de son coach du jour et du public. Il devra se contenter de la médaille d’argent. Mae Senna remporte fort logiquement sa finale contre une adversaire plus grande. Elle est sacrée championne de France benjamine – 32kg. Chahinez Rahali n’applique pas toute sa technique, mais malgré tout elle prend le dessus sur son opposante et obtient le titre de championne de France benjamine – 42kg. « Je suis fier de ma team, clame Yannick Tamas. Je suis particulièrement heureux d’avoir deux championnes féminines. Nous avons une pensée pour Malena Rey qui malheureusement à été contrainte d annuler sa participation pour blessure. »