Aires de jeux rouvertes au public mais certains jeux restent inutilisables

Les aires de jeux des Treize vents et du parc de Cantelauze ayant subi des dégradations certains jeux ont été mis en sécurité et sont actuellement inutilisables. L’aire des Treize vents a même dû être fermée durant un moment.

Toutes les six semaines, un agent de la ville est chargé de vérifier la sécurité au niveau des aires de jeux, aires de musculation, city-stades et aires de jeux des écoles. Début février, l’aire de jeux située dans le quartier des Treize-Vents a été fermée au public pour cause de dégradations. Déjà en juillet dernier, elle avait été taguée et un câble d’une de ses structures avait été sectionné. Elle devait bénéficier de la remise en place d’éléments de l’une de ses structures, mais l’agent de la mairie chargé de sa remise en état a pu constater que deux poteaux ont été brûlés. Une poutre a, quant à elle, été sciée. La fermeture de l’aire au public a été nécessaire.
Ces actes de vandalisme sont malheureusement monnaie courante sur l’ensemble des aires de jeux de la commune. Non seulement ils pénalisent les enfants, mais en plus leur remise en état coûte cher à la commune. Sans compter le temps passé et les produits utilisés pour le nettoyage des tags, une dépense de 1 500 € est nécessaire pour que l’aire des Treize-Vents puisse être utilisée en toute sécurité. Pour celle du parc de Cantelauze, il faudra compter 1 700 € pour la remise en état de la structure et du sol qui ont été endommagés dernièrement par un feu de poubelle.